Château Waddington

Le 20 janvier 1857, à 11 heures, en la mairie de Saint-Léger-du-Bourg-Denis (à côté du parc George-Sand), Charles, Edouard, Julius BUNSEN et Mary Isabella WADDINGTON échangeaient leurs consentements, devant Prosper BOULANGER, maire depuis 1842 (dont la maison de famille fait actuellement l’objet d’un programme immobilier).

Se sont unis, ce jour-là :
Charles BUNSEN, 35 ans, né à Rome le 4 novembre 1821, demeurant à Turin (Piémont(1)), secrétaire de la légation de Prusse(2) à Turin, fils de Christian BUNSEN, «conseiller royal intime de Prusse», 65 ans et de son épouse Francisca WADDINGTON, rentière de 65 ans, domiciliés à Charlottenberg (près de Heidelberg, Grand Duché de Bade (2)), consentants à l’union(3).

Mary WADDINGTON, 23 ans, née à Paris le 1er août 1833, demeurant chez ses parents à Saint-Léger, sans profession, fille de Thomas WADDINGTON (4), 64 ans et de Janet CHISHOLM, son épouse de 56 ans, rentiers, consentants à l’union (3).

Les témoins étaient :
Ernest BUNSEN, 37 ans, rentier, frère de l’époux, demeurant à Londres. Francis WADDINGTON, 28 ans, négociant, ami de l’époux, demeurant à Saint-Léger. Frédéric WADDINGTON, 53 ans, négociant, oncle de l’épouse, demeurant à Saint-Rémy-sur-Avre. William Henri WADDINGTON, 30 ans, propriétaire, frère de l’épouse, demeurant à Bourneville (Oise).

Evidemment, un contrat de mariage a été établi, pour unir le négoce et la diplomatie, par Maître Masselin, notaire à Rouen. Les publications avaient été faites à Saint-Léger et à Turin, selon le certificat délivré par le pasteur de la paroisse évangélique de Turin, «chapelain des cours protestantes près de sa majesté sarde», et visé par la légation française.

Les deux époux descendent du couple Josué WADDINGTON (1710-1780), marié en 1740 avec Anne FERRAND (1716-1806). De ce couple naissent William WADDINGTON (1751-1818), grand-père de la mariée et Francisca WADDINGTON (1791-1876), mère du marié.

Charles décèdera en 1887, Mary en 1912.

On imagine, ce 20 janvier 1857, le défilé des calèches et des personnes «bien habillées», dans notre bourgade ouvrière et paysanne... mais c’était un autre temps.

(1) L’Italie s’est unifiée en 1860. Turin était la capitale du royaume de Pièmont-Sardaigne.
(2) L’Allemagne s’est unifiée en 1871 (unité proclamée à Versailles, dans la galerie des Glaces!)
(3) Au XIXème siècle, le consentement des ascendants était obligatoire dans tous les cas (sauf décès de tous les ascendants).
(4) Père de Richard WADDINGTON, le futur sénateur.

Sources :
Archives mairie de Saint-Léger (Etat-Civil – Cimetière Nord).
Archives Michel Moreau.
BVSL : spécial janvier 2014 (accessible sur le site internet communal).

Agenda des manifestations

    Aucune actualité à afficher.

Publications

Bien Vivre à Saint-Léger

PDF - 3Mo
N°132 Archives