Actualité des associations

tennis octBelle solidarité de la part des parents d'élèves de l'école de tennis de Saint-Léger.

Suite à la pandémie de coronavirus, les élèves de l'école de tennis et de badminton n'ont pu avoir cours pendant plus d'un trimestre. Le club a alors proposé diverses options aux adhérents pour compenser cette perte.

A l'exception de deux familles qui ont demandé un remboursement, les autres adhérents ont en majorité opté pour un don au club permettant à celui-ci de "survivre" à cette situation inédite.

Afin de les remercier, le club a proposé un stage de tennis gratuit pendant les vacances de la Toussaint aux élèves de l'école de tennis (un stage de badminton sera également proposé prochainement).


judo03Le samedi 17 octobre a eu lieu le premier tournoi départemental minimes de la saison, notre club avait six représentants et nous avons eu deux podiums et un classé :

  • Sirine Ali Arioua termine 1er
  • Handy Dumba termine 2ème
  • Jean Caron termine 5ème

Les trois autres sont non classés mais n’ont pas démérité, nous pourrons compter sur eux sur les prochaines échéances.

Pendant les vacances de la Toussaint nous étions en stage la première semaine, le lundi, mardi, mercredi stage judo loisirs et compétition et le jeudi et vendredi uniquement pour les compétiteurs pour pouvoir préparer au mieux les échéances qui approchent.


11 novembre2020La représentation communale (Maire et Premier adjoint) et l'amicale des anciens combattants ATM ont tenu à organiser, dans le respect des règles sanitaires imposées par le confinement, la cérémonie du souvenir rendant hommage aux soldats de toutes les guerres.

Au début de cette 102ème commémoration, Madame le maire a remis officiellement au nouveau porte drapeau, Patrick Nicolle, le Drapeau de l'Amicale des anciens combattants ATM et, avec le Président de l'Association, ont déposé deux gerbes au monument aux Morts. La minute de silence qui suivit a permis, en cet instant de recueillement, de se rappeler le sacrifice des soldats mobilisés rejoignant, dans cet enfer de la Grande Guerre, la place des blessés et des morts. Tués, disparus, nous retrouvons leurs noms gravés sur le monument aux Morts de la Commune.

Leurs actes de courage, leur attitude de "Héros", leur dernier jour de combat pour la défense de la France ne doivent pas être oubliés et, par cette cérémonie du souvenir, rappeler aux nouvelles générations. Le ministère des armées a demandé aux Maires de citer lors de la commémoration les noms de tous nos soldats tombés au champ d’honneur cette année.

La Municipalité et l’Amicale des AC/ATM


GUERRE 14-18 : Des survivants de la Grande Guerre mis à l'Honneur.

A l'occasion du 102ème Hommage rendu aux soldats morts pendant la Première Guerre mondiale, le comité des Sages a relevé parmi les noms de soldats qui ont eu la chance de sortir de l'enfer de cette guerre, nés à Saint-Léger, ceux qui ont été nommés à l'Ordre National de la Légion d'Honneur, entre autres celui de M. DENIS Louis, Paul, né le 6 mai 1891. Blessé en 1917, réformé en 1918 (pensionné à 60 %). Croix de Guerre 2 étoiles, élevé au rang de Chevalier de l'Ordre National de la Légion d'Honneur le 9 août 1960 et celui de M. LAVOISIER Eugène, Alphonse, Marie, né le 30 juillet 1873, maire de notre commune de 1912 à 1946. Chef d'Escadron d'Artillerie élevé au rang de Chevalier le 10 juillet 1917, mais également Officier de l'Ordre National de la Légion d'Honneur, le 20 juillet 1934.

M. GIBAULT Hubert, Pierre, Charles, André, né le 18 octobre 1892, neveu de Madame Sasle-Déchamps, Marquise de Malterre.

M. POULLARD Henri, Albert, né le 2 septembre 1893, typographe, prisonnier de juin à décembre 1918. Vice-président de la Fédération Française d'Aviron. Président de la ligue de Normandie d'Aviron.

Bien qu'il soit né à Rouen, il nous faut citer M. Robert BLONDEL, qui fut industriel à Saint-Léger. Rappelé en 1914, promu Capitaine en 1916 au 20è Escadron du Train jusqu'en décembre 1918. Croix de Guerre Etoile de Bronze, Chevalier de la Légion d'Honneur en 1933.


libeAoût 1944 : la Libération, les alliés de la France étaient en train de gagner les derniers combats.

Les cérémonies organisées par la municipalité, annulées le 29 août 2020 pour raisons sanitaires, rappellent aux habitants de Saint-Léger que des soldats canadiens, parcourant un chemin de guerre durant près de trois mois à travers la Normandie, arrivés par la colline du Val de la Lande le mardi 29 août 1944, avaient été reçu comme des Héros, à 13 h 30 à proximité de la mairie-école des garçons, route de Lyons.

Témoignages et souvenirs contribuent, encore et toujours, à revivre cette période de la Libération :
« Quelques habitants informés présents devant la mairie à 13 heures, voient Monsieur Renard, secrétaire de mairie, accrocher le Drapeau tricolore au fronton de la mairie. Geste audacieux en la circonstance et patriotique, car la Libération n'était pas encore la victoire. La cérémonie au parvis de la mairie est, parmi d'autres faits relatés, le rappel de l'historique accueil de bienvenue aux soldats canadiens dans notre commune ».

Au monument aux Morts, la municipalité et l'amicale des anciens combattants n'ont pas célébré l’hommage habituellement rendu aux Morts pour la défense de la Patrie. « Cette impossibilité exceptionnelle ne fait pas oublier l'action de nos résistants, de nos héros clandestins, de ceux qui ont perdu la vie, de ceux qui ont contribué à la réussite de cette Libération ».

La connaissance de ces évènements fait « l'Histoire » des communes et de la France. Le rappel de ceux-ci est un message transmis à la génération actuelle et à celle de demain : participez à construire un monde de Paix en prenant pour exemple le courage de ceux qui ont eu à prendre les décisions nécessaires pour que la France reste la France.

Pacifier et unir restera pour toujours le symbole de cette liberté retrouvée.

Municipalité de Saint-Léger et Amicale des AC/ATM.


Après 50 ans de bénévolat au Comité des Anciens...

Les anciens de Saint-Léger ont appris avec émotion, le 9 août dernier, le décès d'Hélène Tamion, participante active et fidèle au comité d'entraide aux anciens.

Cinquante années défilent dans la mémoire de ceux qui l'ont connue et appréciée.

Avec Maurice, son époux, Hélène a donné du temps, des idées, sa discrète gentillesse, une aide efficace dans les activités organisées par l'association.

Cinquante ans de service et de dévouement. Cinquante ans de bénévolat bien remplis.

Ses amis et voisins sont venus nombreux à l'église de Saint-Léger lui rendre un dernier hommage, et par leur présence exprimer leur sympathie à son époux et à sa famille.

Dans “l'au revoir” rendu par le président du comité, celui-ci a souligné l'action d'Hélène en ces termes : “...nous pensions qu'un jour au printemps ta santé te permettrait un retour à la table des “joueurs de cartes”, de partager ta bonne humeur. Depuis longtemps, au comité et au club du jeudi, tes discrètes initiatives étaient remarquées et ta compagnie très appréciée... Ta longue participation au comité, ton action efficace et sincère sont des exemples à suivre... Nous perdons une amie qui avait toujours répondu présente quand il fallait organiser, préparer un repas ou un goûter, distribuer le colis de fin d'année. Ton souvenir restera en nous, comme une lumière qui ne s'éteint jamais. Au revoir Hélène”.

Le comité des anciens

Mairie

829 Route de Lyons

02.35.08.40.60
02.35.08.14.80

Horaires d’ouverture :

du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h.

Correspondance :
829 Route de Lyons
76160 Saint-Léger-du-Bourg-Denis

Permanence des élus sur rendez-vous (sauf week-end et jours fériés)

 Nous contacter

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
10
11
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

Métropole Rouen Normandie

logoMETROPOLE 200