Vie municipale

voeux 2301Mesdames, messieurs, chers amis, chers concitoyens

Nous voici une nouvelle fois réunis pour ensemble fêter cette nouvelle année Vous êtes ici à divers titres.

Collègues élus, entreprises partenaires, commerçants et artisans, agents du service public notamment de la métropole, citoyens de la commune souvent impliqués dans l'action associative, à vous tous j'adresse mes remerciements pour avoir répondu à notre invitation. Je profite de la présence des représentant de la métropole pour leur adresser nos plus vifs remerciements pour leur réactivité face aux inondations que nous avons connu hier sur notre commune, mes remerciements s'adressent également au président Sanchez qui spontanément a proposé de me rencontrer aujourd'hui même. Nous avons ensemble fait le bilan des dégâts sur la commune. Il sera à nos côtés pour obtenir de la préfecture le classement de la commune en "état de catastrophe naturelle ".

Cette cérémonie est l'occasion de dresser un bilan de l'année écoulée et de dessiner les contours de nos objectifs pour l'année en cours.

Sur le bilan de l'année écoulée comme sur nos perspectives. Nous devons rappeler le contexte général dans lequel nous nous situons. J’ai espéré en 2017 comme beaucoup d'entre nous que ce contexte puisse enfin être propice au recul de la pauvreté dans notre pays. Force est de constater que nous n'avons pas pris ce chemin. Notre pays, recordman des millionnaires, est et restera également un pays ou les pauvres seront toujours plus pauvres et les riches toujours plus riches.

Il est bon me semble t-il de connaître le dernier rapport du Secours Catholique sur l'état de pauvreté dans notre pays 5ème puissance mondiale.


9 millions de gens vivent sous le seuil de pauvreté. Parmi eux 24,2 % de ménages avec enfants une hausse de 10 % ces dernières années. L’inspection générale de l’éducation nationale a aussi son rapport qui estime a 1,2 million les enfants malnutris et parfois même sous-nutris. Les politiques d'austérité conduites depuis de nombreuses années aboutissent partout au même résultat et nous poursuivons ce même chemin. Dans notre pays seuls 22 % des établissements scolaires proposent une grille tarifaire sur la base des revenus des familles. Devant les baisses de dotations de l'Etat certaines communes ont baissé, voire supprimé, les aides aux plus défavorisés. Nous ici nous avons maintenu notre tarif dégressif et avons même baissé le tarif minimum de 1,5 à 0,50 € pour les plus nécessiteux d'entre nous. Je me félicite que notre conseil municipal ait adopté cette résolution à l’unanimité.

Près de 900000 € c'est la perte cumulée de nos ressources en provenance de l'Etat de 2014 à 2017. En son temps on nous avait expliqué que nous vivions au dessus de nos moyens et que ces mesures devaient permettre de retrouver la confiance et par conséquent le chemin de la croissance et de l'emploi !

Ces mesures drastiques à l'égard des communes auront surtout profité à alimenter le grand patronat du CAC 40 qui se porte à merveille, + 9.6 % en 2017. En admettant que nous ne connaissions pas de nouvelles baisses comme on nous l'assure, ce qui reste à démontrer, notre perte cumulée des ressources atteindra plus de 1200000 € fin 2018 (je laisse à chacun imaginer les investissements que nous aurions pu faire et qui ne le seront pas. Et par la même les emplois qui ne seront pas pourvus car il est évident que pour embaucher les entreprises ont surtout besoin de commandes !)

En 2017 nous avons en matière d'investissement essentiellement porté nos efforts à la mise aux normes de sécurité de l'école maternelle du théâtre Y. Boitrelle et aux travaux nécessaires aux mises en conformité des bâtiments pour l'accès des personnes en handicap.

En Voirie, toujours en 2017, la métropole a programmé en accord avec la municipalité la réfection de la rue des broches. Reste sur ce point à imaginer les moyens pour faire en sorte de diminuer la vitesse , une étude est en cours sur cet axe mais également sur la totalité de la commune.

2017 aura également été une année "solidaire" Notre commune outre les actions spécifiques à l'égard de nos citoyens les plus démunis s'est engagée en collaboration avec France Terre d'asile sur un programme d'accueil de migrants, je souligne là aussi l'unanimité du conseil municipal. Je suis fier d'être le maire d'une commune ou la totalité des conseillers manifeste avec autant de force sa volonté de défendre l'une des valeurs fondamentales de notre république, la fraternité.

Un mot à propos des migrants.

Les migrants sont des hommes et des femmes souvent des enfants Ces hommes, ces femmes sont des gens comme vous et moi, ces enfants pourraient être les nôtres. Il est de notre devoir d'humain de ne pas détourner le regard, de les secourir et de les traiter dignement.

Abordons à présent 2018. Ce sera l'année de la mise en œuvre concrète de la promotion de la démocratie participative à laquelle nous sommes particulièrement attachés puisque pour la première fois dans notre commune les citoyens auront à se prononcer par un vote sur 2 sujets qui sont actuellement en débat au comité Urbanisme et au comité de ville et qui devront également être adoptés en conseil municipal. Ces 2 sujets concernent la mise en zone 30 des voiries de la commune exceptées les départementales et l'extinction des lumières de 11h30 à 5h30. Cette dernière mesure fera d'ailleurs l'objet d'une période test du 12 février prochain à la mi-mai. Ce vote aura lieu en mairie le 16 juin prochain, en quelque sorte ce sera l'appel du 16 juin !

Notre budget 2018 est en cours d’élaboration. A ce jour notre programme de voirie est défini. En décembre dernier nous avons rencontré la métropole et arrêté le plan suivant :

  1. le début des travaux de la piste cyclable et la réfection de la chaussée du rond-point de l'Eglise à St Aubin Epinay sont prévus au premier semestre.
  2. la réfection de la rue Brébion (rue que nous partageons avec Darnetal) avec la création de vrais trottoirs sera effective en 2018
  3. la réfection du chemin des écoliers qui manifestement s'avère indispensable est en cours d'étude, nous devrions sur ce sujet recevoir prochainement une proposition.

Les investissements sur le budget communal resteront, chacun le comprendra, des plus modestes mais conforme à nos engagements.

Nous engagerons la réalisation du nouveau city stade. Sur ce sujet nous aurons à la fois palier aux nuisances que créaient son installation bien trop proche des habitations et la vente du foncier sur lequel était situé le city stade permettra à la fois d'assurer la nouvelle structure en un lieu plus adéquate et à la société Soho acquéreur du foncier d’assurer sur notre commune la pérennité de la présence de service médicaux de qualité puisque les travaux d'extension du centre médical sont en cours de réalisation en cet instant.

2018 sera aussi en matière d'investissement consacré à la poursuite des mises aux normes des bâtiments en matière de sécurité, d'accès aux personnes à mobilité réduite et de préservation de notre patrimoine.

Nous poursuivrons également notre désendettement et sur ce point il convient de noter que notre dette qui était au 1er janvier 2014 de 3246000 € sera au 1er janvier 2019 de l'ordre de 2250000 € soit une baisse de 1000000€.

Ce désendettement est la garantie pour les équipes qui succéderont à notre mandat de renouer avec des investissements plus conséquents. Nous avons aussi ce devoir à l’égard du futur de rester vigilant à nos dépenses présentes.

Toute notre énergie est tournée vers une maitrise des dépenses sans toutefois remettre en cause la qualité du service public auquel nos concitoyens ont droits. Toute notre énergie est tournée vers le respect de nos engagements électoraux qui vous le savez étaient modestes et raisonnables parce que nous avions anticipé la situation financière à laquelle nous sommes confrontés.

Nous nous étions engagés à ne pas augmenter la pression fiscale et je veille personnellement à ce que cet engagement soit respecté. Il le sera. De2014 à 2017 nous avons réalisé 220000€ de gains sur les coûts de fonctionnement par la renégociation de tous nos contrats. En 2018 nous réaliserons 60000 € de gains supplémentaires sur le poste des assurances. Nous aurons alors épuisé tout notre potentiel d'économie.

Notre politique municipale reste donc soucieuse de la maîtrise de ses dépenses mais également soucieuse de la qualité du service public. Ces gains nous auront en effet permis d'augmenter nos dépenses sur 3 secteurs :

  • le social parce que nous nous devons de faire en sorte de minimiser les effets de la crise à l'égard des plus nécessiteux d'entre nous
  • les écoles et les actions envers la jeunesse parce que la formation, l'éducation de nos jeunes reste l'élément essentiel à leur réussite
  • la culture parce que par la culture nous assurons la créativité, la connaissance, et développons l'esprit critique indissociable du progrès

Enfin le secteur qui reste pour notre équipe une priorité est l'attention que nous portons à la préservation du bien-être de nos aînés. Nous avons envers eux une dette, ils ont avant nous œuvré pour le bien-être de tous, ils ont le droit à notre reconnaissance et à notre bienveillance.

Je terminerai mon intervention qui j'espère ne vous aura pas trop ennuyé en m'adressant plus particulièrement aux nombreux bénévoles qui constituent le tissu associatif de notre commune. Vous êtes de par votre engagement la garantie d'une cohésion sociale qui fait la richesse de Saint-Léger-du-Bourg-Denis. Je mesure l'inestimable valeur que vous représentez. A chacun de vous je souhaite adresser ici les remerciements des élus que nous sommes. J’adresse également mes remerciements aux agents de notre commune, votre travail n'est pas toujours facile ni reconnu mais je témoigne ici publiquement que pour une large part vous faites honneur au service public. Vous l'avez démontré pas plus tard qu'hier par votre réactivité et votre mobilisation lors de l'inondation sans précédent de notre cité.

Mesdames, messieurs, chers concitoyens, pour quelques-uns chers amis le moment que vous attendiez tous est tout proche. Nous allons partager ensemble quelques verres et friandises.

Juste un dernier mot.

Bonne santé à vous et vos proches. La santé restant élément essentiel à la réalisation de vos vœux les plus chers.

A chacun de vous au nom du conseil municipal

Bonne année 2018

Merci.

Mairie

829 Route de Lyons

02.35.08.40.60
02.35.08.14.80

Horaires d’ouverture :

Hors vacances scolaires : du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h. Permanence le 1er samedi du mois de 9h30 à 11h30.
Pendant les vacances scolaires : du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h, pas de permanence le samedi.

Permanence des élus le 1er samedi du mois de 9h30 à 11h30

Correspondance :
Boite postale 138
76163 Darnetal Cedex

 Nous contacter

Agenda