Vie municipale

Madame, Monsieur, cher(e) citoyen(ne)

Au moment où vous lirez cet édito, il s’est passé plus d’un mois depuis la reprise du chemin des écoles. La rentrée des classes s’est parfaitement déroulée.

Comme tous les étés, nous avons mis à profit la disponibilité des écoles pour réaliser les investissements nécessaires pour garantir l’hygiène et la sécurité des parties communes mais aussi pour poursuivre nos engagements pré-électoraux.

En effet, nous restons attachés au fait de mettre à disposition pour nos enseignants des moyens modernes que procurent les nouvelles technologies, c’est pourquoi, nous avons installé des vidéoprojecteurs interactifs dans les classes de Coty 1 comme nous l’avions déjà fait pour les classes de Coty 2.

Un autre point auquel nous sommes extrêmement attachés : la démocratie participative. Par conséquent, nous avons organisé en juin dernier une consultation citoyenne invitant les Bourdenysiens à donner leur avis sur la mise en zone 30 et sur l’extinction de l’éclairage public.

Si je me félicite des résultats qui répondent favorablement à mes souhaits, en revanche, je reste dubitatif sur la participation extrêmement faible à cette consultation.

Ces sujets seront débattus en conseil municipal, comité urbanisme et comité de ville pour porter des modifications à la marge. Mon souhait étant de mettre en place, en collaboration avec la Métropole, l’extinction de l’éclairage public au plus tôt et la mise en zone 30 sur toute la commune avec aménagement des voiries avant la fin de l’année 2019.

Par ailleurs, j’espère que vous apprécierez la réalisation récente de l’agrandissement de la maison médicale. Il s’agit d’un investissement privé réalisé en plein accord avec la Municipalité en place. Pour ma part je me réjouis de cette réalisation qui devrait nous permettre de pérenniser une présence médicale qui fait défaut dans bien des communes.

Enfin, soyez assurés que nous poursuivons la mission que vous nous avez confiée avec pour objectif de respecter nos engagements de campagne .Nous sommes à ce jour en adéquation avec notre programme. J’en profite pour remercier l’ensemble des conseillers municipaux qui nous permettent d’avancer de façon positive sur des dossiers très souvent délicats. D’autant plus délicat que nous manquons cruellement de moyens financiers (résultats des décisions des restrictions budgétaires de la période « Hollande » que poursuit son élève « MACRON »).

A chacune et chacun, chères Bourdenysiennes et chers Bourdenysiens, je vous prie de recevoir mon total et respectueux dévouement.

Votre maire,
Jean-Pierre GARCIA

maison médicale de l'AubettePérenniser la présence médicale dans des communes comme la notre devient un véritable enjeu. En effet les modes d’exercices changent et les jeunes professionnels du corps médical qui s’installent aujourd’hui cherchent généralement une structure pour pouvoir exercer en groupe. En l’absence d’une structure adaptée, le risque pourrait être de se retrouver dans quelques années sans médecin sur la commune malgré son développement et le nombre croissant des ses habitants.

Le projet de la maison médicale (entrepris et réalisé par une Société Civile Immobilière) est donc parti de cette constatation. Ainsi après l’acquisition des murs du cabinet d’orthophonistes, le rachat à la commune du terrain annexe a permis la construction d’une extension qui s’est achevé dernièrement. La structure ainsi créée permettra l’accueil confortable d’une dizaine de professionnels et de leur patientèle.

maison médicale de l'AubetteDès septembre la structure accueillera 2 médecins généralistes (Dr Pecqueux et Dr Goujon), 2 orthophonistes (Mmes Mirey et Angot), 3 infirmières libérales (Mmes Filleul , Letellier et Bertin).

Une sage-femme libérale (Mme Matura) s’installe également et sera en mesure d’assurer dès le 1er octobre suivi gynécologique de prévention, suivi de grossesse, préparation à l’accouchement, retour à domicile des jeunes mamans et rééducation périnéale.

En fin d’année un 3ème médecin généraliste Dr Lasnel et une 3ème orthophoniste Mme Paumelle intégreront également la structure dont 3 bureaux resteront disponibles pour des évolutions futures ou l’accueil d’autres professionnels.
L’extension a été réalisée en structure bois dite passive avec une isolation très performante garantissant confort pour les professionnels et leurs usagers et une très faible dépense énergétique. C’est d’ailleurs une entreprise locale de St Léger (entreprise Paroeille) qui a réalisé toute la structure et la charpente du bâtiment suivant les plans du cabinet Artech.

Le cabinet médical des Dr Dauga et Dr Leconte reste bien évidemment ouvert en parallèle de la maison médicale créant ainsi avec le cabinet dentaire du Dr Baranzelli et la pharmacie un pôle médicale central et facilement accessible au cœur de notre commune.

Le 16 juin dernier les Bourdenysiens étaient invités à se prononcer sur deux projets des élus de la commune :

  • la mise en zone 30 de nos rues
  • l’extinction des lampadaires

Une très large majorité d’entre eux n’a pas participé à cette consultation. Ceux et celles qui se sont prononcés ont majoritairement opté pour la réalisation de ces projets (voir tableau des résultats ci-dessous). Ces deux réalisations seront donc mises en œuvre dans un futur proche. Des rencontres seront engagées avec la métropole pour définir le calendrier d’application. Pour prendre en compte diverses remarques formulées par des concitoyens, des modifications au projet initial seront présentées (notamment sur l’extinction).

Enfin, les conseillers municipaux arrêteront la mise en œuvre de ces projets après consultation du comité de ville et du comité des sages.

Zone 30 :

Inscrits 2632  
Votants 335 12,73%
Oui 203 60,60%
Non 124 37,01%
Nul & blanc 8 2,39%

Extinction des lampadaires :

Inscrits 2632  
Votants 335 12,73%
Oui 196 58,51%
Non 133 39,70%
Nul & blanc 6 1,79%

projet alimentaire territorialComme annoncé dans notre dernier BVSL, le Projet Alimentaire Territorial (PAT) est lancé !

Les premiers légumes auto-produits dans le potager communal ont été servis aux enfants du Centre de Loisirs : concombres le 5/09, betteraves le 12/09... et ZERO au gâchimètre !

Un bon démarrage qui ne demande qu’à monter en puissance afin de répondre à nos objectifs.

Mieux pour la santé et les papilles de nos jeunes concitoyens ! Une première satisfaction pour tous les acteurs de ce projet !

Mme Latour (chargée de l’élaboration des menus) et la récolte de ce début septembre : salades, courgettes, échalottes, pommes de terre, tomates, melons, betteraves, fraises, framboises.

 

 

 

Le Ministère des solidarités et de la santé réalise, du 1er octobre au 15 décembre 2018, une enquête sur les conditions de vie des bénéficiaires de minima sociaux et de la prime d'activité.

L'enquête a pour objectifs d'offrir une photographie complète et précise des conditions de vie des allocataires ou anciens allocataires de minima sociaux et de la prime d'activité (logement, dépenses, vie sociale, vie professionnelle, privations, santé et handicap, etc.), mais également de calculer de nombreux indicateurs d'inégalités de revenus : niveau de vie, pauvreté monétaire, reste à vivre.

Dans notre commune, quelques personnes seront sollicitées. Un enquêteur de la société IPSOS chargée de les interroger prendra contact avec certains d'entre vous. Il sera muni d'une carte officielle l'accréditant.

Nous vous remercions par avance du bon accueil que vous lui réserverez.

Comme annoncé dans le précédent «Bien Vivre à Saint-Léger», un nouveau système de ventilation (VMC) a été installé dans la Médiathèque Jean-René ROUZE en juin dernier*. Ses bienfaits sur la qualité de l’air se sont immédiatement fait ressentir auprès des agents de la commune.

Avant la pose de cette VMC, Monsieur le Maire a souhaité faire analyser la qualité de l’air par un bureau de contrôle. Les résultats indiquent un fort taux d’humidité et la présence de formaldéhyde. Monsieur le Maire a soumis ces résultats à l’Agence Régionale de la Santé (ARS) qui a conclu qu’ils corroboraient les conclusions déjà exposées en avril dernier, à savoir, l’absence de problématique de santé publique. De plus, l’ARS a ajouté :

  • « Concernant le formaldéhyde, les valeurs obtenues sont inférieures à la valeur d’action réglementaire et ne sont pas inquiétantes ;
  • Concernant l’humidité du bâtiment il sera nécessaire de mener des actions pour la diminuer : corriger les défauts d’étanchéité du bâtiment, éliminer les ponts thermiques, réparer les fuites et infiltrations. »

Pour l’ARS, la nouvelle ventilation mise en place ne pourra qu’avoir un impact positif sur la qualité de l’air du bâtiment et de conclure : « Au vu des différents éléments concernant la situation à la médiathèque de Saint-Léger-du-Bourg-Denis, de l’absence de problématique de santé publique, il semble que le dossier soit clos. »

*La Métropole Rouen Normandie participe au financement des travaux à hauteur de 50% du montant total hors taxes.

toiture de la salle M. OstermeyerConformément aux engagements budgétaires 2018, la toiture de la salle polyvalente Micheline Ostermeyer s’est fait une beauté cet été : nettoyage, projection d’une couche d’étanchéité, d’anti UV et d’usure couleur bleu ardoise.

Le coût de ces travaux s’élève à 66.613,92 € et une partie sera subventionnée par la Métropole Rouen Normandie.

 

 

En raison des dégâts occasionnés à l’Espace Yannick Boitrelle suite à l’accident survenu début juillet, la 7ème édition du festival Rock’N’Aubette prévue initialement les 19 et 20 octobre 2018 est reportée au vendredi 8 et samedi 9 février 2019.

Ces évènements étant indépendants de notre volonté, nous vous remercions de votre compréhension.

C’est l’association Espoir, qui désormais coordonne les actions en faveur du Téléthon, en partenariat avec la Mairie, les jeunes de la commune et les différentes associations communales.

Durant le week-end du 7, 8 et 9 décembre, différents évènements seront organisés. Un programme est en cours d’élaboration afin de faire de ces trois jours une réussite.

Comme chaque année, les jeunes proposeront à la vente des sapins de Noël, puis nous envisageons un lancer de lanternes volantes afin d’illuminer la première soirée du Téléthon (ces deux actions nécessiteront une pré-réservation dont les modalités vous seront communiquées dans les prochaines semaines).

téléthon 2018

Par ailleurs, nous faisons appel à votre générosité pour le «Bric à Broc» Téléthon : jouets, livres, vaisselle, déco, ... à déposer en mairie début décembre ou de préférence, à la salle polyvalente Micheline Ostermeyer, le jeudi 6 décembre 18h30-20h et le vendredi 7 décembre 10h-12h.

L’association Espoir vous espère nombreux à ses côtés.

Vidéoprojecteur interactifLe tableau noir a vécu ses dernières heures à Saint-Léger-Du-Bourg-Denis ! En effet, conformément aux objectifs du mandat, et après avoir équipé l’école élémentaire Coty 2 en 2016, la commune a poursuivi cet été, avec l’accord des enseignants, l’installation des vidéoprojecteurs interactifs dans les 5 classes de Coty 1.

Cet équipement, qui vient en complément du matériel pédagogique classique, a pour intérêt de favoriser l’interactivité entre les professeurs et les élèves. Les enseignements sont plus ludiques et stimulent davantage les enfants.

 

 

Nous faisons appel aux bonnes volontés, pour assurer des déplacements occasionnels de personnes âgées non véhiculées, pour accompagnement dans des démarches, médecin, ou autres.... S’inscrire en mairie auprès du service social.

fusillés pour l'exempleEntre 1914 et 1918, il y eut 2 500 condamnés à mort dans les conseils de guerre et 639 furent fusillés sur le front des troupes. Choisis au hasard ou parfois désignés comme « meneurs » parce que militants, syndicalistes notamment, ils furent exécutés pour l’exemple avec des balles françaises par des soldats français.

Il est parfaitement insupportable, plus de 100 ans après ces tragiques évènements, que la République n’ait toujours pas rendu leur honneur à ces soldats tombés sous les balles françaises, morts PAR la France, et à leurs familles qui ont connu l’opprobre pendant des décennies.

C’est une tache sur l’honneur de la République.

Force est de constater que ce combat mené avec force et vigueur pour que la Justice soit rendue à des victimes de la guerre n’a pas trouvé sa solution positive par les corps constitués de la République. Les présidents de la Ve République Nicolas Sarkozy et François Hollande ont refusé de faire une déclaration politique de réhabilitation collective.

Force est de constater que l’Assemblée nationale et le Sénat ont refusé, eux aussi, d’être les porte-paroles du peuple souverain qui, dans son immense majorité, exige cette réhabilitation collective. Les assemblées législatives ont refusé d’effacer la honte commise.

Depuis des décennies, la Libre Pensée agit pour cette réhabilitation collective avec l’Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC), l’Union Pacifiste de France (UPF), le Mouvement de la Paix (MDP), de nombreuses sections de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), des Unions départementales et régionales de la CGT et de la CGT-FO.

Dès lors, il ne reste qu’une voie possible : en appeler à la conscience humaine qui réhabilitera les 639 Fusillés pour l’exemple. La République qui amnistia les combattants de la Commune de Paris, réhabilita Alfred Dreyfus, saura trouver les voies et les moyens pour que Justice et Honneur soient rendus aux fusillés pour l’exemple. C’est pourquoi la Libre Pensée a décidé d’ériger un monument pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple à Chauny dans l’Aisne.

C’est ce combat que la Libre Pensée de Rouen présentera le 6 novembre à 18 heures à la mairie de Saint Léger, salle Germaine Tillion.

Libre Pensée de Rouen
1 rue Romain Rolland
76000 Rouen
Tel : 02 35 71 13 07
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Télécharger le compte-rendu du Conseil Municipal du 09/10/18

Consulter le compte-rendu du Conseil Municipal du 09/10/18 :
(vous devez disposer du plug-in Adobe Reader pour visualiser ce contenu)

 Télécharger le compte-rendu du Conseil Municipal du 03/07/18

Consulter le compte-rendu du Conseil Municipal du 03/07/18 :
(vous devez disposer du plug-in Adobe Reader pour visualiser ce contenu)

 Télécharger le compte-rendu du Conseil Municipal du 07/06/18

 Télécharger le compte-rendu du Conseil Municipal du 22/03/18

La rentrée associative fut exceptionnelle.

En effet, les inondations connues par notre Ville en début d’année ont provoqué des dégâts importants dans la salle Ostermeyer, nous obligeant ainsi à engager de lourds travaux pour remplacer la totalité du parquet rendant la salle inutilisable.

Par ailleurs, un accident de la circulation a dégradé un des murs du théâtre « Yannick Boitrelle » rendant, là encore, le Théâtre inutilisable.

Si le forum des associations a pu avoir lieu le 8 septembre dernier, les travaux à réaliser dans les deux bâtiments ont en revanche compromis la bonne reprise de la saison sportive et culturelle bourdenysienne.

C’est pourquoi, le Maire, Jean-Pierre GARCIA, et son équipe municipale tiennent à remercier toutes les associations ainsi que leurs adhérents pour leur bienveillante compréhension et leur patience pour les désagréments engendrés.

Merci à vous.

Les élus de la majorité

Nous constatons toutes et tous, que le réchauffement climatique a des conséquences dramatiques. (Canicules, tempêtes, inondations, sécheresses, incendies gigantesques …)

Nous constatons toutes et tous que les objectifs conclus lors de la COP 21, ne seront vraisemblablement pas tenus.

Notre planète chauffe et l’on nous prédit pire encore.

Face à la catastrophe annoncée, nous ne devons pas rester passifs.

Il est de notre devoir de citoyens de faire pression sur les responsables politiques et économiques pour changer de paradigmes.

Nous devons prendre des initiatives localement : éteindre l’éclairage public la nuit, augmenter le recyclage, changer nos modes de déplacement…

Il y a urgence à cesser notre égoïsme, à cesser de piller et de polluer laTerre . Demandons nous quelle planète nous laisserons aux générations futures.

Thérèse DERIVIERE-JULIEN
Cécile CARON
Manuel DESPOIS
Nicolas HULBERT

Mairie

829 Route de Lyons

02.35.08.40.60
02.35.08.14.80

Horaires d’ouverture :

Hors vacances scolaires : du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h. Permanence le 1er samedi du mois de 9h30 à 11h30.
Pendant les vacances scolaires : du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h, pas de permanence le samedi.

Permanence des élus le 1er samedi du mois de 9h30 à 11h30

Correspondance :
829 Route de Lyons
76160 Saint-Léger-du-Bourg-Denis

 Nous contacter

Agenda