Histoire de Saint-Léger

porche vieux chateauSituée au pied du Val Engrand, entre la rue du Cantony et la route de Lyons, elle nous donne une information précise : l’existence, il y a très longtemps, d’un château dont l’entrée principale était sur la sente du Bourdeni.

Aux temps des seigneurs, cette sente en mauvais état, conduisait d’une part aux trois moulins situés dans les terres proches de la demeure seigneuriale et, d’autre part se dirigeait vers l’intérieur du village, en droite ligne, vers le moulin des Grecs (le n°7, de la “rue des Prairies” actuelle) puis se continuait jusqu’à la sente des Grecs permettant de rejoindre le fief de “la Picauderie”.

Nommée officiellement route du Château depuis 1866, cette voie sera élargie et empierrée. Le classement des voies de 1883, précise que ce chemin vicinal n°9 est formé de deux parties. La première partie débute à la rue de l’Eglise, emprunte notre impasse des Tilleuls actuelle (en contre-bas de la Route de Lyons) et se termine aux teintures du haut de Saint-Léger (à l’arrière de l’ancienne propriété de la Marquise de Malterre, actuel CCAS de l’EDF). La deuxième partie commence à la Route de Lyons, longe le château, passe la rivière sur un pont en maçonnerie construit en 1848 devenu impraticable et refait en 1870. Il se termine au chemin vicinal n°4 (rue du Cantony).

Sa longueur est de 507 m et sa largeur de 5 m. Au début du XXème siècle, à l’emplacement d’un des trois moulins depuis longtemps convertis en logements s’installe une scierie qui se développe rapidement et cessera après plus de cinquante années d’activités. Aussi, avec les propriétaires du château et gérants exploitants agricoles, ce secteur de la commune aura connu jusque dans les années 1980 une vie laborieuse et active.

Des témoins du passé, restent visibles lorsque l’on parcourt cette rue, notamment le double portail en pierre style Renaissance, la demeure “restaurée” des seigneurs de Bourdeni et sur les bords de l’Aubette, les restes de ce qui permettait de faire tourner la roue des moulins.

Campagne à la ville, cette voie fait découvrir “un espace de rêve” où gambadent encore quelques chevaux dans la prairie voisine où, peut-être, vous pourriez voir l’endroit où jaillit la source, dite, miraculeuse pour soigner les yeux. Source visitée, avant la Révolution, par des pèlerins le 2 octobre de chaque année, jour de la fête de Saint-Léger.

Sources historiques :
Notice sur Saint-Léger-du-Bourg-Denis de P. Roussignol – 1890.
Les moulins du Robec et de l’Aubette de Lucien-R. Delsalle.

Mairie

829 Route de Lyons

02.35.08.40.60
02.35.08.14.80

Horaires d’ouverture :

Hors vacances scolaires : du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h. Permanence le 1er samedi du mois de 9h30 à 11h30.
Pendant les vacances scolaires : du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h, pas de permanence le samedi.

Permanence des élus le 1er samedi du mois de 9h30 à 11h30

Correspondance :
829 Route de Lyons
76160 Saint-Léger-du-Bourg-Denis

 Nous contacter

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
23
24
25
26
30