Histoire de Saint-Léger

Un fait divers dont on a peu parlé en 1944 s’est produit vers 16 heures à Saint-Jacques-sur-Darnétal.

Récit des faits par les témoins : «Michel Lesage, 20 ans, se dirige à vélo en direction de Saint-Jacques et fait la rencontre d’une colonne SS alors qu’il «visitait» un camion allemand en panne sur le bord de la route. Pour ne pas être retenu par les allemands, le jeune homme s’enfuit et se cache dans une ferme située au lieu-dit La Loge aux Pauvres. Les Allemands à sa poursuite, encerclent les maisons, fouillent l’endroit où il se cache, le font sortir de l’habitation, l’appuient contre le mur de la ferme et lui disent : «Camarade kapout». Sentant sa vie en danger, Michel Lesage s’échappe de nouveau et pénètre dans l’arrière-cuisine de la maison. Par la suite, plusieurs coups de feu éclatent et les Allemands sortent le corps sans vie du jeune homme».

Appelé par le résident de la ferme, l’adjoint au maire de Saint-Jacques constate, en présence des soldats allemands, le décès par balles à la tête et sur plusieurs parties du corps. Les témoins affirment que Michel Lesage avait sur lui un revolver motif de son exécution. Madame Lesage a reconnu son fils et l’acte de décès a été dressé et signé à 18 heures.

En 1947, la mention «Mort pour la France», sera mise à la marge de l’acte de décès et son nom sera inscrit au monument aux Morts de Saint-Léger, s’ajoutant aux trois militaires et cinq victimes civiles de cette Seconde Guerre mondiale. Son corps repose dans le cimetière nord de notre commune.

Mairie

829 Route de Lyons

02.35.08.40.60
02.35.08.14.80

Horaires d’ouverture :

Hors vacances scolaires : du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h. Permanence le 1er samedi du mois de 9h30 à 11h30.
Pendant les vacances scolaires : du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h, pas de permanence le samedi.

Permanence des élus le 1er samedi du mois de 9h30 à 11h30

Correspondance :
829 Route de Lyons
76160 Saint-Léger-du-Bourg-Denis

 Nous contacter

Agenda