Une nouvelle campagne de mails frauduleux pollue depuis quelques semaines les boîtes mails de nombreux particuliers.

Ces mails, prétendument envoyés par la gendarmerie nationale, indiquent la poursuite d’une procédure judiciaire pour des délits sexuels. Pour accentuer son caractère anxiogène, l’objet est renseigné ainsi : DERNIER RAPPEL ou CONVOCATION URG.

Le destinataire peut notamment y lire qu’il sera bientôt poursuivi en justice pour des faits de pédocriminalité, fiché comme délinquant sexuel, et que ses coordonnées avec sa photo seront diffusées aux médias !

La gendarmerie nationale ne procède jamais de la sorte

Si vous avez le moindre le doute sur la provenance d’un mail, il est essentiel de suivre ces conseils :

- Ne jamais ouvrir les éventuelles pièces jointes

- Ne jamais répondre ou transférer le mail

- Signaler le mail sur la plateforme Pharos du ministère de l’Intérieur

- Supprimer le mail

Rappel des bonnes pratiques lors de la réception d’un mail
 

Agenda des manifestations

Publications

Bien Vivre à Saint-Léger

PDF - 3Mo
N°132 Archives