Clients, usagers, salariés… Seules les personnes vaccinées ou testées négatives pourront accéder aux lieux définis plus bas.

La règle générale pour l’extension du « pass sanitaire » va se dérouler en 2 étapes :

-1- Dès le 21 juillet aux lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes : spectacles, parcs d'attraction, concerts, festivals ;

-2- À partir du début du mois d’août - après le vote d’un texte de loi - dans :

  • les cafés, les restaurants, les centres commerciaux ;
  • les hôpitaux, les maisons de retraites, les établissements médicosociaux ;
  • les avions, trains et cars pour les longs trajets. Dès cette semaine, les contrôles aux frontières seront renforcés pour les ressortissants en provenance de pays à risques avec isolement contraint pour les voyageurs non-vaccinés.

À noter que pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du « pass sanitaire » est repoussée au 30 août. Il s'agit :

  • des jeunes de 12 à 17 ans. La raison en est que la vaccination n’ayant été ouverte, pour cette catégorie d’âge, qu’au mois de juin, des millions de jeunes auraient été contraints d’effectuer des tests à répétition pour toutes leurs activités estivales, à partir du 21 juillet. Cet aménagement permettra, d’ici au 30 août, aux 12-17 ans d’être vaccinés.
  • des salariés des lieux et établissements recevant du public. La raison en est que pour ces salariés, n’ayant pas encore reçu deux doses de vaccin devraient se faire tester presque chaque jour pour aller travailler. Précision : leur 1ère injection devra être réalisée au plus tard le 1er août. Attention : le « pass sanitaire » reste exigible pour les clients qui fréquenteront ces lieux aux dates dès les 21 juillet et 1er août 2021.

En fonction de l’évaluation de la situation, l’extension du « pass sanitaire » à d’autres activités sera étudiée.

Pour rappel, le « pass sanitaire » est disponible sur l’application tousanticovid ou sur la version papier remise au moment de la vaccination.

Plus d'informations sur le site du Gouvernement.

Port du masque

Dans toutes les communes du département de la Seine-Maritime pour toutes les personnes de onze ans et plus, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public, le port du masque en extérieur est obligatoire et dans les seules zones et cas suivants :

  • sur les marchés, brocantes, ventes à déballage
  • dans les rassemblements publics (incluant festivals et manifestation déclarées)
  • aux abords des gares stations, arrêts de bus dans un périmètre de 50mètres
  • aux abords des centres commerciaux dans les périodes de forte fréquentation et de concentration de personnes
  • aux abords des établissements scolaires dans un périmètre de 50 mètres et dans les horaires de rentrées et des sortie de classe
  • aux abords des édifices et lieux de culte dans un périmètre de 50 mètres dans les horaires de cérémonie et offices organisés

De manière générale, le port du masque est rendu obligatoire pour les personnes intégrant une file d'attente en extérieur, quel que soit le lieu situé sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public.

L’obligation de port du masque ne s’applique pas aux personnes suivantes :

les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette situation et qui mettent en œuvre par ailleurs les autres mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ;

Cette obligation ne s'applique pas aux activités à caractère strictement professionnel qui s'exercent sur la voie publique dans les conditions prévues par les protocoles sanitaires professionnels en vigueur.

Conformément au décret du 7 juin 2021, le port du masque reste obligatoire dans tous les établissements recevant du public et dans les services de transport.

Agenda des manifestations

Publications

Bien Vivre à Saint-Léger

PDF - 3Mo
N°132 Archives