Vie municipale

photo edito2 JPGMadame, Monsieur, cher(e)concitoyen(ne),

La colère ne cesse de croître chez les Maires de tous les bords politiques, les déclarations estivales du Président et de son gouvernement ont fini de rompre le pacte de confiance.

Pour ma part, cette confiance je ne l’avais déjà pas et ma colère reste entière. Le précédent duo HOLLANDE /VALLS avait déjà sérieusement asséché nos recettes. A présent, le duo MACRON / PHILLIPE poursuit la casse.

Quel avenir pour nos communes ?

Quel avenir pour la décentralisation ?

Quel avenir pour la démocratie locale ?

A la fin de cette année, notre perte de ressources due à la baisse des dotations de l’Etat depuis 2014 atteindra 900 000 €. Je laisse à chacun d’imaginer l’ampleur des dégâts ! Une telle ponction de nos ressources limite considérablement notre champ d’action.

Cette perte considérable est autant d’investissements que nous ne sommes pas en mesure de réaliser. Outre le fait que nous faisons face à nos besoins avec difficulté, il est également à noter que ces investissements que nous ne réalisons pas sont aussi un manque à gagner pour les entreprises locales.

Nous sommes malheureusement réduits aujourd’hui à faire face aux urgences nécessaires à la mise aux normes de sécurité et à l’entretien de notre patrimoine et ici ou là ils se trouvent des conseilleurs qui nous préconisent d’investir pour répondre aux besoins légitimes de notre population sans toutefois préciser les besoins en question et encore moins en expliquant la source du financement.

Pour ma part, mon principal souci est d’élaborer un budget équilibré pour l’année 2018 sans augmenter la pression fiscale malgré les annonces des énarques qui nous gouvernent :

  1. Suppression du financement par l’état du financement partiel des emplois aidés. L’état ne respecte pas ses engagements, pour autant nous respecterons les nôtres et nous conserverons nos deux emplois aidés.
  2. Suppression de la taxe d’habitation. C’est une bonne nouvelle pour la plupart de nos concitoyens mais encore une fois le gouvernement réduit la pression fiscale en mettant les communes à contribution en ponctionnant leurs recettes ! Le gouvernement nous assure une compensation sans aucune précision mais il y a fort à parier que nous perdrons là encore des recettes.
  3. Suppression de 13 milliards d’euros aux collectivités territoriales. Les dotations devraient donc continuer de baisser… Quelle incidence pour Saint-Léger-du-Bourg-Denis ? Mystère !

Avec toutes ces informations (non chiffrées à ce jour), nous devons préparer une orientation budgétaire pour 2018 et réaliser un budget !

Mais malgré ce contexte budgétaire difficile, soyez assurés que je tiendrai mon engagement fait durant la campagne électorale de ne pas augmenter les taux communaux des impôts locaux.

Votre Maire
Jean Pierre GARCIA

coty2Désormais la semaine scolaire sur Saint-Léger-du-Bourg-Denis est de 4 jours.

Les enfants ont donc école les lundis, mardis, jeudis et vendredis, le matin de 8h30 à 11H30 et l’après-midi de 13h30 à 16h30. Le temps de cantine est à nouveau de 2h.

Durant la semaine d’école,  les services périscolaires du matin et du soir  fonctionnent de 7h30 à 8h20 et de 16h30 à 18h30. 

Le mercredi matin, la commune propose des activités gratuites de 9h à 12h. Les enfants peuvent être accueillis le matin dès 7h30 jusqu’à 8h45 pour le même tarif de garde que les autres jours de la semaine. Le midi de 12h à 12h15, un temps « récréation /attente parents » est proposé gratuitement. Un service de cantine est assuré uniquement pour les enfants inscrits au centre de loisirs. 

Le mercredi après-midi, le centre de loisirs accueille les enfants inscrits de 12h à 18h30, repas du midi inclus. Les enfants peuvent venir soit à 12h pour prendre leur repas avec leurs camarades du centre, soit à 13h pour profiter des activités de l’accueil de loisirs.

Chantal Coprez
1ère adjointe déléguée aux affaires scolaires

Nous avons malheureusement constaté dans notre Ville une dégradation de nos conditions de vie qui résulte d’incivilités croissantes que nous ne pouvons que déplorer.

  1. Des  jeunes, ici ou là, et notamment près des immeubles perturbent régulièrement la tranquillité des riverains. Les services de Police sont informés régulièrement de ces dérives et interviennent ponctuellement toutefois pas suffisamment en raison d’un manque d’effectif.
  2. Des détritus sont déposés n’importe où et n’importe quand par des individus peu respectueux de l’environnement. Nous en informons immédiatement la Métropole pour procéder à l’enlèvement et il arrive que les services techniques municipaux interviennent pour essayer autant que possible de préserver notre ville.
  3. Des automobilistes se garent trop souvent sur les trottoirs et de ce fait entravent la circulation des piétons, il faut malheureusement rappeler à nos concitoyens que l’arrêt ou le stationnement est strictement interdit sur un trottoir et qu’il s’agit d’une infraction au Code de la route qui expose ces automobilistes à une amende de 135€ !
  4. Sont également en infraction, les parents qui accompagnent leurs enfants aux écoles qui stationnent sur la route ou sur les pelouses de riverains et prennent également le risque d’être verbalisés.

Il appartient à chacun de respecter son environnement en faisant preuve de civisme et en respectant certaines règles. Et sans modification notable de ces incivilités, nous serons contraints de faire appel aux services de la police pour dresser des contraventions afin de garantir la tranquillité et la sécurité de tous.

nvcmLors du conseil municipal du 7 septembre, deux nouveaux conseillers municipaux, Madame Monique Duboc et Monsieur Francis Grosjean, ont rejoint la liste de la majorité en remplacement de deux élus démissionnaires, Madame Elisabeth Garrault et Monsieur Romain Menon.

 

 

Lors de sa séance du 12 octobre dernier, sur proposition du Maire, Jean-Pierre Garcia, le Conseil Municipal a adopté à l’unanimité un nouveau tarif de restauration scolaire pour les bénéficiaires de la banque alimentaire fixé à 0,50€ afin que tous les enfants puissent manger correctement indépendamment des ressources de leurs parents.

Les 8 et 9 décembre, la Municipalité organise le Téléthon à laquelle s’associent les associations de Saint-Léger-du Bourg-Denis, le Conseil Municipal des Jeunes et le Conseil Municipal des Ados.

Ce week-end solidaire commencera le vendredi 8 décembre dès 16h30 à la sortie de l’école jusqu’à minuit et reprendra le samedi 9 décembre de 11h00 à 22h00.

Au programme :

vente de pains au chocolat à la sortie de l’école, lancer de ballons, vente de sac en tissu, zumba, jeux de cartes, réalisation de caricatures, tournoi des 3 raquettes (tennis, badminton, tennis de table), théâtre, judo, « Bric à Broc », danse orientale, course à pieds/marche en famille, origami, vente de photophores, de cartes de vœux...

A noter que des actions en faveur du Téléthon auront également lieu :

  • Le 25 novembre : scrabble - salle Bondu de 14h00 à 18h00
  • Le 3 décembre : chorale à l’Eglise de Saint-Léger-du-Bourg-Denis à 16h00
  • Le 3 décembre : randonnée de l’Amicale Laïque, rendez-vous salle Ostermeyer à 9h00.

APPEL AUX DONS

Pour réaliser le « Bric à Broc », la Municipalité fait appel à votre générosité. En effet, nous sommes à la recherche d’objets à vendre au profit du Téléthon (décoration, vaisselle, petits meubles, jouets). Vous pourrez déposer vos objets le vendredi 8 décembre de 10h00 à 12h00 à la salle polyvalente Micheline Ostermeyer. Nous vous remercions par avance !

logotelethon

Les Jeunes de la commune organisent une vente de Sapins de Noël au profit du TELETHON

Une seule variété de sapin : l’Abies Norman

Taille (en cm)   Prix
(60 ; 80)   11 €
(80 ; 100)   13 €
(100, 120)   15 €
(120 ; 150)   23 €
(150 ; 200)   34 €

2 € seront reversés au TELETHON pour chaque sapin acheté.

Télécharger le bon de commande

Vous pouvez consulter le budget primitif 2017 en cliquant sur le lien ci-dessous

Budget primitif 2017

Note de présentation du budget primitif 2017

 Télécharger le compte-rendu du Conseil Municipal du 21/11/17

Consulter le compte-rendu du Conseil Municipal du 21/11/17 :
(vous devez disposer du plug-in Adobe Reader pour visualiser ce contenu)

 Télécharger le compte-rendu du Conseil Municipal du 12/10/17

Consulter le compte-rendu du Conseil Municipal du 12/10/17 :
(vous devez disposer du plug-in Adobe Reader pour visualiser ce contenu)

 Télécharger le compte-rendu du Conseil Municipal du 07/09/17

 Télécharger le compte-rendu du Conseil Municipal du 06/06/17

 

L’accessibilité dans les Etablissements Recevant du Public (ERP) est une préoccupation majeure pour le Maire, Jean-Pierre GARCIA, et son équipe municipale. Les écoles, bâtiments publics, magasins sont autant d’exemples d’ERP qui accueillent les bourdenysiens au quotidien et qui nécessitent une mise aux normes pour garantir leur sécurité et assurer l’accessibilité à tous.

Dans le cadre de son Agenda d’Accessibilité Programmé (Ad’AP), la commune réalisera d’ici la fin de l’année la mise aux normes de certains de ses bâtiments pour les publics en situation de handicap : Mairie, ACLA, médiathèque, salle polyvalente, Espace Y. Boitrelle et école maternelle. Les travaux pour cette mise en accessibilité comprennent : la mise aux normes des WC, la pose de dalles podotactiles, les aménagements intérieurs et extérieurs destinés à favoriser la prise en compte de tous les handicaps…

Ces investissements représentent un coût important pour la commune et avec la baisse constante des recettes, des choix ont dû être faits. Mais favoriser l’accès des personnes en situation de handicap aux établissements recevant du public est une priorité pour le Maire et son équipe municipale, c’est pourquoi la Municipalité s’est fixé comme objectif, d’ici fin 2018, que l’ensemble des bâtiments répondent aux exigences d’accessibilité.

L’équipe municipale de la majorité

Les baisses de dotations aux collectivités locales,  la suppression de la taxe d’habitation, la fin des emplois aidés, autant de mesures qui ne nous semblent pas aller dans le bon sens et qui nous inquiètent.

Toutes ces mesures impactent obligatoirement  le budget de la commune et par conséquent, la politique de la ville. Alors que notre commune connait un essor démographique très important, qui va continuer du fait de la construction de lotissements sur les friches industrielles et aura besoin dans les prochaines années de nouvelles infrastructures pour répondre aux besoins des bourdenysiens. Le planning des salles disponibles aux associations est saturé et nous aurons besoin de locaux pour celles-ci, notre salle polyvalente Micheline Ostermeyer aurait grand besoin de travaux de rénovation. Les capacités budgétaires de notre commune baissent mais les besoins sont là.

Elles impactent également,  le soutien aux associations et donc,  leur fonctionnement, elles qui dynamisent la vie culturelle, sportive et sociale de la commune et tissent le lien social.

Il est paradoxal de demander de nouveaux efforts aux collectivités locales et en même temps de décider des mesures faisant augmenter leurs dépenses de fonctionnements.

Thérèse DERIVIERE-JULIEN
Manuel DESPOIS
Cécile CARON
Nicolas HULBERT

Mairie

829 Route de Lyons

02.35.08.40.60
02.35.08.14.80

Horaires d’ouverture :

Hors vacances scolaires : du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h. Permanence le 1er samedi du mois de 9h30 à 11h30.
Pendant les vacances scolaires : du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h à 17h, pas de permanence le samedi.

Permanence des élus le 1er samedi du mois de 9h30 à 11h30

Correspondance :
Boite postale 138
76163 Darnetal Cedex

 Nous contacter

Agenda